Vous êtes ici

Grand Public

Les fausses promesses du numérique

En 1990, le numérique était presque inexistant. Aujourd’hui, il devient difficile, voire impossible, de s’en passer. Smartphones, ordinateurs, tablettes, etc. ont pris une place importante dans notre vie et ont modifié nos comportements sociaux. Ces outils nous permettent une connectivité permanente et nous ont fait entrer à une vitesse fulgurante dans "l’ère numérique".En 2019, 82 % des ménages belges 1 disposent d’un ou de plusieursordinateurs portables et plus de 85% ont une connexion Internet.Une étude du GSMA 2 de 2015 prévoit qu’un foyer de 4 personnesdans un pays européen possède presque 50 équipements numériquesconnectés en 2022.Le numérique incarne l’idée de progrès à notre époque et de nombreuxacteurs économiques et politiques s’accordent à l’encourager.Il offre davantage d’efficacité, de communication et de sécurité à travers la collecte des données, d’optimisation, etc. Si l’on en croit l’opinion publique, le numérique serait même indispensable à la lutte contre le réchauffement climatique. Il permettrait de réduire nos émissions de 15 à 20% d’ici 2030. Aussi, la course à la digitalisation et à l’innovation marque tous les domaines de la société :éducation, travail, Coopération au développement, etc. représentant un formidable marché pour les investisseurs et un secteur clé de la croissance pour nos responsables politiques.S’il est certain que le numérique permet des gains en termes d’efficacitéou d’efficience, il nous semble important de faire entendre une voixdissonante, à rebours des discours dominants. Pour commander cette étude, voir ici: https://www.justicepaix.be/les-fausses-promesses-du-numerique/

Lire la suite

Volontariat en Belgique: GAL

GAL - Projet Itinérant de soutien à des Initiatives locales, environnementales et artistiques / Le GAL ou Groupe d’Action Locale de l’Entre-Sambre-et-Meuse propose un projet de volontariat itinérant visant à soutenir différentes initiatives locales dans la région de l’Entre-Sambre-et-Meuse de Belgique. Le GAL a pour mission principale la mise en œuvre de divers projets dans le domaine de l’agriculture, de l’environnement, de l’emploi local et de la cohésion sociale du territoire. Les volontaires se déplaceront dans différents lieux afin d’aider au développement d’initiatives citoyennes.

  • Dates: voir https://www.workcamps.sci.ngo/icamps/
  • Type de travail:ans un premier temps le groupe aidera à l’aménagement d’une place dans le village de Saint Aubin: les villageois voudraient y aménager une place en y plaçant des bancs, un barbecue, un terrain sportif, un potager collectif… Dans un deuxième temps, les volontaires aideront un collectif citoyen « Les jardins papotes de Brogne». Un potager collectif qui a pour objectif de créer la rencontre, le partage, aménagé par et pour les villageois avec des arbres fruitiers, des plantes potagères et toutes autres idées lumineuses. Les volontaires travailleront dans leur potager collectif ainsi que dans les vignes. Le groupe travaillera ensuite soit à la rénovation de la Maison de village de Gourdinne afin qu’elle devienne un lieu de rencontre afin d’y développer des projets telle qu’une donnerie…ou à la fabrication de toilettes sèches au centre culturel de Walcourt.
  • Thème d'étude et de réflexion:La Citoyenneté et le mieux vivre ensemble dans le respect de la nature
  • Logement:En tente dans le camping le Cheslé à Vogenée en partie en tente collective (avec salle à manger intégrée) et en tentes individuelles (2- voir avec la coordinatrice qui amènera les tentes).
  • Langue:français
  • Qualifications:Apprécier le travail manuel, à l’extérieur. Avoir un attrait pour les activités en extérieur.
  • Lieu du projet:Dans les villages de Saint Gérard, Saint Aubin et Walcourt. Dans la Province de Namur, dans le Sud de la Belgique
  • Remarques: Mesures de sécurité et d’hygiène (COVID19) :
  • Les masques buccaux seront à utiliser seulement en dehors de la bulle formée par le groupe.
  • Aérer les espaces de vie et de couchage
  • Les surfaces de contact seront régulièrement nettoyées par le groupe
  • Le matériel restera autant que possible dans la bulle
  • Rappeler de tousser dans le coude, se laver les mains régulièrement, utiliser des mouchoirs à usage unique Nous demanderons aux participants de signer une attestation signalant qu’ils.elles n’ont souffert d’aucun symptôme pouvant être en lien avec le COVID au cours des deux semaines précédant le projet de volontariat (maux de gorge, toux, maux de têtes, fièvre, toux).

 Inscription: marie@scibelgium.be / Plus d'inofs: https://bit.ly/SCIbeGAL 

Lire la suite

Volontariat en Belgique: Don Bosco

Don Bosco Télé Service est un Centre de Jeunes situé dans un quartier populaire de Bruxelles, qui organise toute l’année une école de devoirs et différents types d’animations (sport, jeux, ateliers artistiques…) pour les enfants et adolescents de ce quartier, d’origines immigrées.Il est impératif d’arriver à 10h00 tous les jours et de respecter la ponctualité pour le bon déroulement du projet. Les journées étant fatigantes, des ½ journées de repos supplémentaires peuvent être données au groupe en cas de besoin. Il est important de respecter les règles de vie du centre, afin de donner le bon exemple aux enfants (respect des horaires, utilisation limitée du GSM). Un souper sera organisé chaque semaine avec l’équipe et les volontaires afin créer du lien et de renforcer la vie de groupe. /

  • Dates:voir https://www.workcamps.sci.ngo/icamps/
  • Type de travail:Les journées de travail durent de 10h00 à 18h00. Préparer lors des matinées, les activités d’animation de l’après-midi. Animer, l’après-midi, les enfants de 6 à 12 ans qui fréquentent le centre (animations créatives, sportives, cuisine, excursions d’un jour à la mer ou en forêt). Les journées de travail peuvent être très chargées et assez fatigantes. La matinée est consacrée la préparation des animations avec l’équipe pédagogique et les après-midis à l’animation des enfants. Un débriefing avec l’équipe d’animation est organisé à 18h. / 
  • Thème d'étude et de réflexion:Immigration et de l’intégration en Belgique. / 
  • Logement:Pas de logement, les volontaires repartent chez eux tous les soirs. / 
  • Langue:Bonne connaissance du français indispensable afin de communiquer avec les enfants et de préparer les animations avec le staff. / 
  • Qualifications:Candidature à envoyer en FRANÇAIS. L’expérience en animation et la créativité sont des atouts. Une vérification du niveau de français pourra être faite au moment de l’inscription par un permanent du SCI Belgique. / 
  • Lieu du projet:En plein centre de Bruxelles / 

Remarques: Dans le cadre de la crise sanitaire en lien avec le COVID 19, les volontaires sur les projets en Belgique seront des personnes qui résident en Belgique uniquement (peu importe la nationalité) et le nombre de personnes a été revu à la baisse. Des mesures spécifiques d’hygiène seront mise en place sur chaque projet. Certains projets ne seront pas résidentiels. Ceci peut bien sur évoluer selon l’évolution sanitaire. / 

  • Non accessible aux personnes en chaise roulante;
  • Les volontaires devront se munir de masques buccaux. Le port de ceux-ci sera obligatoire pendant toute la journée de travail
  • Les volontaires devront respecter strictement les mesures d’hygiène et se laver régulièrement les mains. Du savon et de l’eau sera disponible sur place. L’équipe encadrante veillera au maintien des mesures d’hygiène (demander aux enfants de se laver les mains, nettoyage des lieux d’animation, de repas, etc.).
  • La distanciation sociale de 1,5 mètres n’est plus obligatoire vis-à-vis des enfants présents selon les règles qui régissent les plaines de jeux actuellement. Cependant, les volontaires porteront les masques en toute occasion et appliqueront les gestes barrière et d’hygiène (tousser dans le coude, laver les mains régulièrement, etc.) / 

Inscription: marie@scibelgium.be / Plus d'infos: https://bit.ly/SCIBeDonBosco 

Lire la suite

Volontariat en Belgique: Oasis

Oasis est un centre éco-citoyen de formation, d'apprentissage, de recherche en écologie appliquée. C'est un lieu de rencontre, d'échanges, d'expositions et de conférences. Il a été créé en 2013. Depuis février 2020, il a déménagé dans un nouveau lieu situé à Quaregnon. Dans ce cadre, de nombreux aménagements sont prévus pour l’année 2020. La volonté du centre est de montrer qu'il existe des alternatives écologiques applicables dans tous les domaines du quotidien, de favoriser la réappropriation de savoirs et de savoir-faire pour pouvoir suivre un mode de vie simple, sain, non nocif pour la santé et l'environnement. En résumé, l’écocentre se veut un lieu de démonstration pédagogique des techniques écologiques portant sur l’habitat, l’énergie, l’eau et l’alimentation. Notre initiative souhaite recréer du lien, retisser des solidarités, générer des économies auprès des habitants du quartier entre autres.A cette fin, il organise divers types de formations et d'ateliers : initiation au jardinage biologique, permaculture, ateliers de fabrication de savons au naturel… / 

  • Dates: voir https://www.workcamps.sci.ngo/icamps/
  • Type de travail:Une des thématiques abordées par le centre est l'éco-rénovation, dont le projet sera l'objet. Les participants s'impliqueront dans la rénovation écologique du lieu, axée sur la récupération autant que possible, afin de montrer que rénover un bâtiment de manière écologique sans dépenser des sommes énormes en technologie est possible.L’oasis venant de déménager sur un nouveau site, tout est à faire. Les volontaires feront surtout des activités d’aménagement, de déblaiement, de rénovation et de nettoyage du lieu. Il y aura aussi diverses tâches en permaculture dans le jardin, des aménagements extérieurs et des aménagements de la pièce où sera situé le futur four à pain. / 
  • Thème d'étude et de réflexion:Environnement, éco-rénovation. Les thématiques explorées et exploitées sont l’alimentation, la permaculture, le maraîchage biologique, la culture d’arbres fruitiers bio de variétés anciennes et locales, l’agriculture urbaine, la récupération, la rénovation écologique du bâtiment, l’énergie, la gestion de l’eau et les chantiers participatifs, la culture et les arts associés à ces thématiques. / 
  • Logement:Les volontaires logeront dans la Maison des Jeunes de Cuesmes. Ils auront une cuisine et une salle à disposition (prendre matelas et sac de couchage). Les sanitaires seront très rudimentaires (lavabos dans pièce séparée). Les trajets se feront en cas de météo clémente, en vélo sur le ravel entre Cuesmes et Quaregnon 20’. Prendre son vélo avec soi dans la mesure du possible ou signaler si vous n’en avez pas. Le partenaire peut prêter des vélos mais en quantité limitée. L'alimentation sera essentiellement végétarienne. / 
  • Langue:français / 
  • Qualifications:Pour des volontaires qui aiment le travail assez physique. / 
  • Lieu du projet:Quaregnon, dans les environs de Mons ; Le logement se fera à Cuesmes, à 10’ du centre de Mons à vélo. Le train venant de Bruxelles s’arrête à Quaregnon (2 arrêts plus loin que Mons). / Pas d'accès aux chaises roulantes. Non accessible à des volontaires avec enfants. / 
  • Remarques:Point mesure de sécurité covid :
  • Les masques buccaux seront à utiliser seulement en dehors de la bulle formée par le groupe
  • Aérer les espaces de vie et de couchage
  • Les surfaces de contact seront régulièrement nettoyées
  • Le matériel restera autant que possible dans la bulle
  • Rappeler de tousser dans le coude, se laver les mains régulièrement, utiliser des mouchoirs à usage unique Nous demanderons aux participants de signer une attestation signalant qu’ils.elles n’ont souffert d’aucun symptôme pouvant être en lien avec le COVID au cours des deux semaines précédant le projet de volontariat (maux de gorge, toux, maux de têtes, fièvre, toux). / 

Inscription: marie@scibelgium.be / Plus d'infos: https://bit.ly/SCIBeOasis 

Lire la suite

Volontariat en Belgique : Malagne

L’Archéoparc de Malagne est un centre d’interprétation de la civilisation rurale gallo-romaine et un musée vivant destiné au grand public. Ouvert depuis 1996, l’Archéoparc met en valeur une villa gallo-romaine d’il y a près de 2000 ans, c'est-à-dire une antique exploitation agricole avec ses bâtiments et son terrain. Malagne se veut un lieu d’accueil pour les familles et les touristes. Tout au long de l’année un nombreux public scolaire a la possibilité d’appréhender l’archéologie et de comprendre les gestes quotidiens de nos ancêtres gallo-romains, Malagne a mis sur pied un vaste choix d’ateliers interactifs à destination des écoles: ateliers d’archéologie, de cuisine romaine, de confection de pains, de forge, de bijoux, de tir à l’arc, etc. Les enfants deviennent ainsi artisans, cuisiniers, forgerons … le temps d’une journée. / 

  • Dates: voir https://www.workcamps.sci.ngo/icamps/  
  • Type de travail:Les volontaires participeront au projet d’aménagement d’un bâtiment avec des murs en torchis ,en pisé et en briques de terre crue. Ils travailleront, avec une équipe de 7 personnes, à l’entretien du site et des jardins (désherbage, tonte, taille des haies, fenaison, soin aux animaux, nettoyage des box). / 
  • Thème d'étude et de réflexion:Le partenaire transmettra au groupe son savoir de la dimension historique du site. Malagne reconstitue les activités quotidiennes d’une villa du Ier siècle de notre Ere : cultures, élevages de races anciennes, artisanats, travail de la terre (argile, poterie, céramique), du fer et du feu (bas fourneau, forge), cuisson du pain dans un four gallo-romain, fabrication de la cervoise, … / 
  • Logement:En tente sur le site. Confort basique: prévoyez une tente individuelle, un matelas, un sac de couchage. Toilettes et éviers seront à disposition. Pour les douches il faudra se rendre au centre sportif qui se situe à +/-1km. Les déplacements jusqu’au centre sportif se feront à pied. / 
  • Langue:français / 
  • Qualifications:Le travail peut être assez physique et répétitif. Une bonne condition physique est souhaitable (pour le travail et la marche jusqu’aux douches). Les volontaires auront accès à une cuisine pour préparer eux-mêmes leur repas. / 
  • Lieu du projet:Rochefort est une ville située dans le Sud de la Belgique, dans la Province de Namur. Durant les temps de loisirs, beaucoup d’activités sont possibles : balades en forêt, visite de grottes, visite de Château, kayak sur la Lesse, réserve animalière, Domaine Provincial de Chevetogne, balades en vélo, piscine découverte à Rochefort… / 
  • Remarques:Non accessible aux personnes en chaises roulantes. / Dans le cadre de la crise sanitaire en lien avec le COVID 19, les volontaires sur les projets en Belgique seront des personnes qui résident en Belgique uniquement (peu importe la nationalité) et le nombre de personnes a été revu à la baisse. Des mesures spécifiques d’hygiène seront mise en place sur chaque projet. Certains projets ne seront pas résidentiels. Ceci peut bien sur évoluer selon l’évolution sanitaire.
  • Les masques buccaux seront à utiliser seulement en dehors de la bulle du projet
  • Aérer les espaces de vie et de couchage
  • Les surfaces de contact seront régulièrement nettoyées
  • Le matériel restera autant que possible dans la bulle
  • Rappeler de tousser dans le coude, se laver les mains régulièrement, utiliser des mouchoirs à usage unique Nous demanderons aux participants de signer une attestation; / 

Inscription: marie@scibelgium.bePlus d'inofs: https://bit.ly/SCIBeMalagne2020

Lire la suite

Soirée rencontre / La campagne, la ville et des légumes frais

Le SCI, FIAN et le Champ du Chaudron ont le plaisir de vous inviter à une soirée rencontre :La campagne, la ville et des légumes frais :des IDÉES et des ACTIONS concrètes pour un autre modèle alimentaire.Notre agriculture s'est industrialisée, les terres cultivables sont bétonnées et les paysans et paysannes peinent à avoir accès à la terre et à vivre de leur métier.Pourtant on sait déjà que se nourrir demain sera un challenge et que nous devons changer de modèle agricole pour en trouver un respectueux des gens et de l'environnement. Et que la terre est une ressource à protéger.Des modèles alternatifs existent.Mais lesquels? Comment les soutenir? Comment changer sa consommation? Qui produit des légumes en Belgique et comment? Comment agir pour une autre nourriture de demain, aussi bien individuellement que collectivement?Nous avons le plaisir de vous inviter à une soirée rencontre avec des acteur·trices du terrain qui vous présenteront différentes pistes d'action accessibles aux habitant·es de la ville.Au programme des pistes pour: trouver des paniers de légumes, cultiver soi-même, donner un coup de main occasionnel à des petits producteur.trice.s locaux, semer des fleurs en ville, faire son compost...Rencontre, apéro, info, atelier diy bombes à graines! Pour tous ceux et celles qui veulent du changement et sont pret·es à se lancer !Date et heuremer. 3 avril 201918:30 – 21:30 heure   

Lire la suite

Compilation de films sur l'agriculture et l'alimentation

Une compilation des meilleurs reportages et documentaires réalisés par SOS Faim ou auxquels elle a participé sur des DVD thématiques. 

Lire la suite

Les moissons du futur

Un film qui nous emmène aux quatre coins du globe à la rencontre de paysans qui pratiquent l'agroécologie et d'experts qui expliquent comment cette agriculture peut nourrir le monde. 

Lire la suite

Recueil "AlimenTerre "

Recueil d'outils pédagogiques sur la souveraineté alimentaire. 

Lire la suite

Pages