Vous êtes ici

Acteurs sociaux et éducatifs – associations diverses

Formation Eduquer à la citoyenneté mondiale et solidaire, l’autre façon de s’engager

Vous êtes animatrice ou animateur, formatrice ou formateur dans les domaines de l’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale ? Vous êtes enseignante ou enseignant, animatrice ou animateur dans un autre domaine mais vous souhaitez renforcer vos compétences éducatives en éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire ? Cette formation est pour vous !L’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire vise à provoquer des changements sur les plans individuels et collectifs en vue d’un engagement pour une répartition plus équitable des ressources et du pouvoir dans le monde. Elle fait appel à des concepts et pédagogies spécifiques qui mobilisent les personnes en tant qu’acteurs et actrices de la société : elle se veut dynamique, ouverte à la participation active, créative, orientée vers l’action et le changement social.Objectif de la formationPermettre aux animatrices et animateurs en éducation à la citoyenneté mondiale des mouvements associatifs, ONG, enseignement formel ou non formel de renforcer leurs compétences professionnelles et capacités d’action en abordant de manière structurée la complexité des questions de la citoyenneté et de la solidarité internationale ainsi que les méthodologies de travail d’une éducation pour la transformation sociale.Dates

  • 17 au 23 août 2024

LieuEn résidentiel, à l'auberge Georges Simenon à LiègePrix

  • 250 euros pour la participation en tant que membre d’une institution.
  • 150 euros à titre individuel.
  • 100 euros pour les travailleur.se.s sans emploi et étudiant.e.s.

Possibilité d’octroi de bourses (1 ou 2 par cycle).Le paiement se fait par virement bancaire au compte n°068-0915300-35 (Dexia, place de Brouckère 41, 1000 Bruxelles, IBAN : BE57-0680-9153-0035. BIC ou code SWIFT : GKCCBEBB).L’inscription sera validée à la réception d’un acompte de 75 euros avant le début de la session. Aucun remboursement ne pourra être fait en cas de désistement.Formation accessible aux travailleurs et aux employeurs de la CP 329.02 et 329.03 via le financement du Fonds 4S —Fonds social du secteur socioculturel et sportif.Remboursement aux formations d’ITECOLorsque, pour une raison ou une autre, vous ne pouvez assister à la session de formation pour laquelle vous êtes inscrits, ITECO se réserve le droit de rembourser les montants des inscriptions aux formations programmées de la manière suivante :

  • Jusqu’à 30 jours avant la session : 100% remboursé.
  • Entre 30 et 15 jours avant : 50% remboursé.
  • Dans les 15 jours qui précèdent la formation : pas de remboursement possible.

En cas de force majeure, il est possible de postposer sa participation à un cycle ultérieur sous réserve d’une place disponible et d’acceptation par les formateurs du cycle initial et du cycle suivant.ModalitésLe nombre de participants est limité à vingt personnes.Le certificat sera délivré sur participation à l’entièreté du cycle.  Lien pour inscription:  https://www.iteco.be/formations/article/eduquer-a-la-citoyennete-mondial...

Lire la suite

Féminismes décoloniaux

Quelles possibilités les perspectives décoloniales ont-elles à offrir lorsqu’il s’agit de perturber la colonialité présente dans notre milieu professionnel ? Et plus largement dans notre société ? En quoi certains courants féministes sont émancipateurs pour certaines et empreints de colonialité pour d’autres ? De quelles manières nos pratiques professionnelles peuvent-elles ou doivent-elles contribuer à décoloniser notre rapport à l’autre ?Cette formation permet de réfléchir sur la colonialité et sur le féminisme décolonial comme perspectives au service de la convergence des luttes. Durant 3 jours vous entrerez dans un processus de décentration grâce à des moments de lectures collectives, des moments d’analyse d’extraits de vidéos et des apports d’intervenant-es extérieur-es. Nous élaborerons des pistes de changements possibles grâce aux ressources décoloniales existantes. A l’issue de la formation, vous aurez les acquis nécessaires pour alimenter votre propre grille d’analyse décoloniale.Objectifs :

  • Réfléchir aux rapports de domination dans un contexte de colonialité
  • Aborder les féminismes décoloniaux comme perspectives
  • Atterrir dans les pratiques professionnelles
  • Construire sa propre grille d’analyse décoloniale

Méthodes :

  • Méthode d’éducation populaire
  • Création collective
  • Allers-retours pratique/théorie

Public :Animateur.trice.s et travailleur.euse.s sociales et toutes autres personnes intéressées par le processusPrix : 110 euros —formation, matériel et repas léger compris—, à verser sur le compte 068-0915300-35 (Belfius, place de Brouckère 41, 1000 Bruxelles, IBAN : BE57-0680-9153-0035. BIC ou code SWIFT : GKCCBEBB).90 euros pour les travailleur.euse.s sans emploi et les étudiant.e.s.Dates : 29 février, 1er et 4 mars 2024 de 9h30 à 17hLieu :Bruxelles  Lien d'inscriptionhttp://www.iteco.be/formations/article/feminismes-decoloniaux

Lire la suite

Féminismes décoloniaux

Quelles possibilités les perspectives décoloniales ont-elles à offrir lorsqu’il s’agit de perturber la colonialité présente dans notre milieu professionnel ? Et plus largement dans notre société ? En quoi certains courants féministes sont émancipateurs pour certaines et empreints de colonialité pour d’autres ? De quelles manières nos pratiques professionnelles peuvent-elles ou doivent-elles contribuer à décoloniser notre rapport à l’autre ?Cette formation permet de réfléchir sur la colonialité et sur le féminisme décolonial comme perspectives au service de la convergence des luttes. Durant 3 jours vous entrerez dans un processus de décentration grâce à des moments de lectures collectives, des moments d’analyse d’extraits de vidéos et des apports d’intervenant-es extérieur-es. Nous élaborerons des pistes de changements possibles grâce aux ressources décoloniales existantes. A l’issue de la formation, vous aurez les acquis nécessaires pour alimenter votre propre grille d’analyse décoloniale.Objectifs :

  • Réfléchir aux rapports de domination dans un contexte de colonialité
  • Aborder les féminismes décoloniaux comme perspectives
  • Atterrir dans les pratiques professionnelles
  • Construire sa propre grille d’analyse décoloniale

Méthodes :

  • Méthode d’éducation populaire
  • Création collective
  • Allers-retours pratique/théorie

Public :Animateur.trice.s et travailleur.euse.s sociales et toutes autres personnes intéressées par le processusPrix : 110 euros —formation, matériel et repas léger compris—, à verser sur le compte 068-0915300-35 (Belfius, place de Brouckère 41, 1000 Bruxelles, IBAN : BE57-0680-9153-0035. BIC ou code SWIFT : GKCCBEBB).90 euros pour les travailleur.euse.s sans emploi et les étudiant.e.s.Dates : 14,15 et 18 Décembre 2023 de 9h30 à 17hLieu :Bruxelles (à préciser). Lien pour inscription: http://www.iteco.be/formations/article/feminismes-decoloniaux

Lire la suite

Afrique centrale et Belgique – Quelles relations de solidarité pour demain ? - Etude

La Commission Justice et Paix sort une étude interrogeant les relations entre la Belgique et le Burundi, la République démocratique du Congo et le Rwanda. Cette recherche est partie du riche capital historique et du postulat de l’expertise belge reconnue sur l’Afrique centrale.Que reste-il des liens humains qui lient ces pays ? Quels sont les mécanismes de solidarité pour l’avenir entre la Belgique et ses anciennes colonies ? Quels sont les mécanismes diplomatiques qui continuent à les lier, parfois de manière très déséquilibrée ? Comment ces pays pourraient mieux aborder leur passé commun, à la lumière des souffrances vécues et du travail de mémoires à peine émergeant ?Notre recherche a tenté de décrypter les dynamiques sociétales ainsi que les imaginaires dans leurs dimensions historiques et culturelles afin de définir les perspectives vers les interconnexions politico-économiques basée sur des rapports équitables.Le travail de mémoire amorcé par la Belgique autour de son passé colonial, influencera t-il encore une justice historique concertée, respectueuse et équitable ? Comment comprendre les problématiques qui imprègnent constamment le rapprochement actuel, notamment la coopération internationale, ainsi que la place des diasporas et des personnes afrodescendantes dans la société belge ? Comment construire ensemble la mémoire du passé colonial et néocolonial de manière à renforcer la justice entre la Belgique et ses anciennes colonies ?Notre étude contribue à construire des réponses à ces questions.  

Lire la suite

Mémoriaction : la réconciliation des mémoires

Lors d’un conflit, différentes parties s’opposent. Après le conflit, ce sont les mémoires qui se déchirent. À côté des vérités dites « historiques » se déploient, au cœur de chaque société, des vérités et vécus plus subjectifs et aux contours moins fixes. Cet outil permettra d’aborder le travail de mémoire post-conflit à l’école, sous l’angle de la colonisation belge en RD Congo.Prendre en compte cette question de la mémoire est fondamental dans les contextes d’après-guerre ou après des crimes commis car cela permet d’amorcer une réconciliation entre les parties et, plus généralement, de tendre vers un vivre ensemble durable. La mémoire est donc intimement liée à la société, tout comme le travail de mémoire l’est à la démocratie.

Lire la suite

Développer son empowerment- leadership au féminin

Renforcer le pouvoir des femmes dans une perspective solidaire est une des priorités du Monde selon les femmes. Pourquoi les carrières des femmes sont-elles souvent fragmentées? Notre équipe propose d’y réfléchir en construisant des stratégies pour agir. Le mode d’action peut se situer à différents niveaux et s’élaborer par des développements de pouvoirs non compétitifs et additionnels. Cette formation s’inscrit dans une démarche qui s’inspire des développements d’empoderamiento de l’Amérique Latine. 

Lire la suite

(Dé)construire les masculinités d'aujourd'hui (2)

S’impliquer pour l’égalité entre les sexes passe par un travail de co-construction entre les femmes et les hommes convaincu·e·s que la masculinité hégémonique participe à la perpétuation de la société patriarcale.Mais comment se construit cette masculinité dite hégémonique ou encore toxique ? Comment peut-on envisager des modèles de représentation alternatifs qui tiennent compte de la pluralité des façons d’être et d’exister en société en restant dans des rapports d’égalité ? Ces deux jours vous permettront d'acquérir les notions théoriques des concepts de genre en les mettant en lien avec les masculinités, de déconstruire collectivement les étapes de socialisation masculine, d'identifier collectivement les privilèges masculins et de déconstruire la masculinité dite hégémonique.  

Lire la suite

Foire aux outils pédagogiques

Nous vous présenterons différents outils pédagogiques créatifs produits par le Monde selon les Femmes pour envisager les rapports sociaux entre filles et garçons et entre les femmes et les hommes. Ce sera l'occasion de découvrir des outils pratiques pour animer des activités sur l’égalité : photo-langages, jeux de cartes, tests, multimédia.  

Lire la suite

Les femmes au coeur de la Justice climatique

Un nouvel outil d’Oxfam-Belgique pour mieux comprendre le lien entre genre et climat.Glissez-vous dans la peau d’un.e journaliste et réalisez un reportage en interviewant des personnes confrontées aux effets de la crise climatique. Fouillez parmi les différentes sources, reliez les faits et relayez leurs témoignages de la manière la plus fidèle possible. Qui sont ces personnes et à quoi font-elles face ? Pourquoi les femmes issues des pays à revenu faible et intermédiaire sont les plus touchées ? Que mettent-elles en place pour surmonter ces situations difficiles ? Les participant.e.s découvrent durant ce reportage la notion de justice de genre et font de lien entre le climat et le genre.Télécharger l'outil sur le site d'Oxfam-Belgique: https://oxfambelgique.be/rejoignez-nous/oxfam-pour-ecoles/outils-pedagogiques

Lire la suite

Participation et outils d’intelligence collective

En tant qu’animateur, formatrice, enseignant, coordinatrice, chargée de projet ou militant, nous avons souvent à cœur d’insuffler un fonctionnement démocratique au sein des groupes en favorisant la participation de tous et toutes. Mais comment susciter cette participation et comment l’organiser en fonction des objectifs poursuivis ?A travers la découverte de différents outils d’intelligence collective, cette formation de trois jours a pour ambition d’aider à identifier les freins et leviers à la participation des publics en fonction des contextes d’intervention, de s’interroger sur les principes et les conditions de la participation démocratique au sein des groupes d’action et de questionner les rapports de pouvoir inhérents à tout fonctionnement collectif.Bien que l’injonction à « participer » et à « faire participer » fait partie de la novlangue néolibérale censée colmater l’essoufflement de la démocratie représentative, cette formation permettra aux personnes participantes de se réapproprier certaines pratiques émancipatrices et in fine de contribuer à la réinvention de l’action collective.Objectif

  • Identifier les freins et leviers de la participation au sein des groupes.
  • Interroger les principes et les conditions de la participation démocratique au sein des groupes.
  • Questionner les rapports de pouvoirs présents dans tout fonctionnement collectif.
  • Découvrir et expérimenter différents outils d’intelligence collective favorisant la participation au sein des groupes.

Méthodes

  • Expérimentation, réflexion et création collective.
  • Allers et retours entre théorie et pratique.
  • Construction collective des savoirs par l’échange de pratiques et d’expériences au sein du groupe.
  • Apports de témoins et d’intervenants extérieurs.

Public visé Animateur.trice.s d’ONG, du secteur éducation permanente, socio-culturel, jeunesse ; enseignant.e.s et toute personne intéressée par les enjeux de pouvoir, de participation et d’intelligence collective au service des luttes sociales et des pratiques éducatives émancipatrices.Lieu et dates Session prévue du 17 au 19 novembre 2022 à Bruxelles (Lieu à confirmer). Prix 110 euros

Lire la suite

Pages